Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

Archive pour le 16 novembre, 2012

Parce que c’est toi

Posté : 16 novembre, 2012 @ 7:50 dans Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube
Si tu crois un jour qu’je t’laisserai tomber
Pour un détail pour une futilité
N’aie pas peur je saurais bien
Faire la différence
Si tu crains un jour qu’je t’laisserai fâner
La fin de l’été, un mauvais cap à passer
N’aie pas peur personne d’autre n’pourrait
Si facilement te remplacer
Oh non pas toi
Vraiment pas toi
Parce que c’est toi le seul à qui je peux dire
Qu’avec toi je n’ai plus peur de vieillir
Parce que c’est toi
Rien que pour ça

Axelle REED

Tendre et dangereux visage

Posté : 16 novembre, 2012 @ 1:44 dans Poèmes..... | Pas de commentaires »

Tendre et dangereux visage dans Poèmes..... femme-roma1-300x225Le tendre et dangereux visage de l’amour

m’est apparu un soir après un trop long chemin

C’était peut-être un archer avec son arc

ou bien un musicien avec sa harpe

Je ne sais plus Je ne sais rien

Tout ce que je sais c’est qu’il m’a blessé

peut-être avec une flèche peut-être avec une chanson

Tout ce que je sais c’est qu’il m’a blessé

Blessé au coeur et pour toujours

Brûlante trop brûlante blessure de l’amour.      Jacques PREVERT

                            

L’amour, c’est quoi ?

Posté : 16 novembre, 2012 @ 12:24 dans Capture | Pas de commentaires »

L'amour, c'est quoi ? dans Capture couple-sur-cheval-286x300C’est tout simplement :
Offrir des fleurs sans raison.
Aimer l’autre, surtout démaquillé.
Faire le petit quelque chose qui fait la différence entre être bien et être très bien.
Mettre son nez dans l’oreiller de l’autre lorsqu’il est parti.
Accepter l’importance d’une distance temporaire.
Trouver agréable de faire la vaisselle parce qu’on est ensemble.
Savoir rigoler ensemble, l’un de l’autre.
Partager, échanger, communiquer
Prendre le rasoir de l’autre sans se faire chicaner.
Téléphoner, dire je t’aime, et raccrocher.
Glisser un petit mot d’amour dans sa poche
Penser a l’autre tendrement
Effleurer l’aura de l’autre, sans le toucher physiquement.
Se voir avec de nouveaux yeux.

Yvon Dallaire

 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo