Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

Archive pour le 18 novembre, 2012

Il faut savoir

Posté : 18 novembre, 2012 @ 12:36 dans Accueil, Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

Il faut savoir encore sourire
Quand le meilleur s’est retiré
Et qu’il ne reste que le pire
Dans une vie bête à pleurer
Il faut savoir, coûte que coûte
Garder toute sa dignité
Et malgré ce qu’il nous en coûte
S’en aller sans se retourner

Il faut savoir cacher sa peine
Sous le masque de tous les jours
Et retenir les cris de haine
Qui sont les derniers mots d’amour
Mais moi, je ne peux pas
Il faut savoir mais moi
Je ne sais pas… AZNAVOUR

La femme et « les petites attentions »

Posté : 18 novembre, 2012 @ 12:00 dans Commune histoire | Pas de commentaires »

La femme et Dans la relation amoureuse, on se rend compte que la femme est en général très sensible à la dimension affective : elle aime être aimée, choisie, préférée, choyée, entourée. Et elle aime le sentir et se l’entendre dire. C’est le pouvoir extraordinaire du « je t’aime » qui en a fait craquer plus d’une. Quand le couple est formé, la femme continue à avoir besoin que son compagnon lui exprime son amour, et surtout, sa tendresse et son attachement par de nombreuses attentions.

Quand une femme parle, c’est pour être écoutée, comprise et non pour qu’on l’interrompe avec des solutions ou des jugements. Quand une femme se referme, c’est qu’elle a été blessée. Il ne faut pas la laisser et attendre que ça passe, mais plutôt chercher la discussion la plus respectueuse possible. C’est ce dont elle a le plus besoin.Les femmes auront toujours des états d’âme! Un jour, tout va bien et l’autre, c’est la catastrophe. Un peu déstabilisant pour chéri de revoir encore et encore les mêmes conversations revenir sur le tapis. Surtout celles que l’on croyait pourtant réglées pour de bon à la dernière discussion! La  femme est, à ce moment précis, fragile et a besoin d’être comprise.

Une femme qui a des problèmes espère de l’homme qu’il l’écoute. Lui, comprend qu’elle attend de lui qu’il l’a sauve. Il lui donnera donc des conseils en jugeant ses interventions et en la « brassant » au besoin.Tout bêtement, une femme peut considérer que le peu de questions que son conjoint pose à son égard concernant le déroulement de sa journée, ses occupations ou ses désirs sont un manque d’intérêt pour elle. Ainsi, elle attend impatiemment qu’il la questionne au lieu de simplement le lui raconter. La femme, elle, demande une multitude de petites attentions (caresses, douceurs, compliments…) pour se sentir aimée. Simple? Pas tant que ça puisque si l’amour est si difficile, c’est que l’un et l’autre, pourtant si différent, donne ce qu’il aimerait recevoir… Et c’est une erreur!

femme-triste2 dans Commune histoireChez la femme, l’amour prend toute la place. Elle fait tout tourner autour de ça, et n’a pas peur de changer ses projets, de déménager, de refuser un stage ou un boulot trop loin de son chéri, d’abandonner la danse, les copines, les dimanches en famille, etc, au cas où…chéri peut t’il en faire autant.

Quand la relation dure et s’approfondit, souvent la la femme est amoureuse,  désire assez vite s’engager dans une relation stable : on retrouve le besoin profond d’être choisie, sécurisée. Vivre ensemble, construire un amour durable, se marier, avoir un enfant, ou simplement, faire des projets ensemble rejoint son désir profond.

 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo