Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

Archive pour novembre, 2012

Il faut savoir

Posté : 18 novembre, 2012 @ 12:36 dans Accueil, Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

Il faut savoir encore sourire
Quand le meilleur s’est retiré
Et qu’il ne reste que le pire
Dans une vie bête à pleurer
Il faut savoir, coûte que coûte
Garder toute sa dignité
Et malgré ce qu’il nous en coûte
S’en aller sans se retourner

Il faut savoir cacher sa peine
Sous le masque de tous les jours
Et retenir les cris de haine
Qui sont les derniers mots d’amour
Mais moi, je ne peux pas
Il faut savoir mais moi
Je ne sais pas… AZNAVOUR

La femme et « les petites attentions »

Posté : 18 novembre, 2012 @ 12:00 dans Commune histoire | Pas de commentaires »

La femme et Dans la relation amoureuse, on se rend compte que la femme est en général très sensible à la dimension affective : elle aime être aimée, choisie, préférée, choyée, entourée. Et elle aime le sentir et se l’entendre dire. C’est le pouvoir extraordinaire du « je t’aime » qui en a fait craquer plus d’une. Quand le couple est formé, la femme continue à avoir besoin que son compagnon lui exprime son amour, et surtout, sa tendresse et son attachement par de nombreuses attentions.

Quand une femme parle, c’est pour être écoutée, comprise et non pour qu’on l’interrompe avec des solutions ou des jugements. Quand une femme se referme, c’est qu’elle a été blessée. Il ne faut pas la laisser et attendre que ça passe, mais plutôt chercher la discussion la plus respectueuse possible. C’est ce dont elle a le plus besoin.Les femmes auront toujours des états d’âme! Un jour, tout va bien et l’autre, c’est la catastrophe. Un peu déstabilisant pour chéri de revoir encore et encore les mêmes conversations revenir sur le tapis. Surtout celles que l’on croyait pourtant réglées pour de bon à la dernière discussion! La  femme est, à ce moment précis, fragile et a besoin d’être comprise.

Une femme qui a des problèmes espère de l’homme qu’il l’écoute. Lui, comprend qu’elle attend de lui qu’il l’a sauve. Il lui donnera donc des conseils en jugeant ses interventions et en la « brassant » au besoin.Tout bêtement, une femme peut considérer que le peu de questions que son conjoint pose à son égard concernant le déroulement de sa journée, ses occupations ou ses désirs sont un manque d’intérêt pour elle. Ainsi, elle attend impatiemment qu’il la questionne au lieu de simplement le lui raconter. La femme, elle, demande une multitude de petites attentions (caresses, douceurs, compliments…) pour se sentir aimée. Simple? Pas tant que ça puisque si l’amour est si difficile, c’est que l’un et l’autre, pourtant si différent, donne ce qu’il aimerait recevoir… Et c’est une erreur!

femme-triste2 dans Commune histoireChez la femme, l’amour prend toute la place. Elle fait tout tourner autour de ça, et n’a pas peur de changer ses projets, de déménager, de refuser un stage ou un boulot trop loin de son chéri, d’abandonner la danse, les copines, les dimanches en famille, etc, au cas où…chéri peut t’il en faire autant.

Quand la relation dure et s’approfondit, souvent la la femme est amoureuse,  désire assez vite s’engager dans une relation stable : on retrouve le besoin profond d’être choisie, sécurisée. Vivre ensemble, construire un amour durable, se marier, avoir un enfant, ou simplement, faire des projets ensemble rejoint son désir profond.

Des amourettes insignifiantes au grand amour

Posté : 17 novembre, 2012 @ 6:49 dans Commune histoire | Pas de commentaires »

Des amourettes insignifiantes au grand amour dans Commune histoire margueUn peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Qui ne se rappelle pas avoir effeuillé la marguerite cherchant à vaincre l’affreux doute quant à l’amour du ou de la bien-aimée ? Qui ne se rappelle pas les émotions du premier amour naissant à ? Comment la proximité de l’élu(e) pouvait nous faire chavirer et rêver pendant des heures… avant même de lui avoir adresser la parole ? Nous étions en amour avec l’Amour.

Nous nous rappelons toujours avec nostalgie nos premières amours d’adolescence. Et comment l’apprentissage de l’amour a pu être parsemé d’embûches, mais aussi de plaisirs et de joies indescriptibles. Jusqu’au moment où enfin la perle rare arrive et qu’on fasse le grand saut : on se promet de s’aimer toujours, pour le meilleur et pour le pire.

La première sortie, le premier baiser, la première promesse, la première caresse, le premier projet rêvé à deux. Il était tellement merveilleux ; elle était tellement belle ; rien n’existait plus sans lui ; l’avenir n’était pas possible sans elle. Notre amour était pur et éternel. Nous transformions le monde, avions les plus beaux enfants et nous vivions heureux. Rien ne pouvait nous arrêter. Sauf…

margu dans Commune histoireLa première peine d’amour. Que de pleurs et de sanglots ! Comment a-t-il pu me faire cela ? Jamais je n’aurais imaginé qu’elle puisse être comme ça. Quel grand vide crée la première peine d’amour ! Que de mal au ventre et à l’estomac la perte de l’être aimé peut susciter. Quelle déprime ! Et juste avant de sombrer complètement, voilà qu’arrive… un nouvel amour.

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Qui ne se rappelle pas avoir à nouveau éffeuillé  la marguerite cherchant à vaincre l’affreux doute quant à l’amour du ou de la bien-aimée ? L’amour …un éternel recommencement.

Question d’équilibre

Posté : 17 novembre, 2012 @ 6:47 dans Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

J´ai besoin de toi pour vivre
C´est une question d´équilibre
Quand t´es partie, ça m´a coupé les ailes
Depuis le plancher m´appelle
Le plancher m´appelle {x2}

Faut pas m´en vouloir
J´ suis pas en état de te revoir
J´ai laissé toutes les larmes de mon corps
Couler dans le ruisseau en bas du trottoir

Et tous les autres m´agacent
Ceux qui parlent haut, ceux qui parlent fort
Je ne vois que toi dans les grandes glaces
Entre les bouteilles de Southern Comfort

CABREL

Un petit rien

Posté : 17 novembre, 2012 @ 8:51 dans Billet d'humeur | Pas de commentaires »

Un petit rien dans Billet d'humeur jtme1Un petit rien, c’est dire bonjour
A la voisine et aux amis.
C’est presque rien et c’est facile,
Cela rend la vie plus jolie.

Un petit rien, c’est dire merci
A celui qui vous rend service.
C’est presque rien, un petit mot de courtoisie
Qui rend heureux celui à qui il est dit.

Un petit rien, c’est un sourire
A distribuer sur son chemin.
C’est presque rien, mais c’est beaucoup.
Cela rend heureux et c’est contagieux.

Un petit rien, c’est dire je t’aime
A la personne que l’on aime.
C’est presque rien, c’est important
L’amour s’entretient chaque jour.

Ces petits riens sont peu de choses,
Mais ils illuminent la journée
Ils donnent envie de partager le bonheur
Et cela, ça n’a pas de prix.

                                   Auteur: Marie-France Ferrand

C’est écrit

Posté : 17 novembre, 2012 @ 8:28 dans Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

Elle te fera changer la course des nuages,
Balayer tes projets, vieillir bien avant l’âge,
Tu la perdras cent fois dans les vapeurs des ports,
C’est écrit…
Elle rentrera blessée dans les parfums d’un autre,
Tu t’entendras hurler « que les diables l’emportent »
Elle voudra que tu pardonnes, et tu pardonneras,
C’est écrit…
Elle n’en sort plus de ta mémoire
Ni la nuit, ni le jour,
Elle danse derrière les brouillards
Et toi, tu cherches et tu cours.
Tu prieras jusqu’aux heures ou personne n’écoute,
Tu videras tous les bars qu’elle mettra sur ta route,
T’en passeras des nuits à regarder dehors.
C’est écrit…
                               CABREL

Parce que c’est toi

Posté : 16 novembre, 2012 @ 7:50 dans Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube
Si tu crois un jour qu’je t’laisserai tomber
Pour un détail pour une futilité
N’aie pas peur je saurais bien
Faire la différence
Si tu crains un jour qu’je t’laisserai fâner
La fin de l’été, un mauvais cap à passer
N’aie pas peur personne d’autre n’pourrait
Si facilement te remplacer
Oh non pas toi
Vraiment pas toi
Parce que c’est toi le seul à qui je peux dire
Qu’avec toi je n’ai plus peur de vieillir
Parce que c’est toi
Rien que pour ça

Axelle REED

Tendre et dangereux visage

Posté : 16 novembre, 2012 @ 1:44 dans Poèmes..... | Pas de commentaires »

Tendre et dangereux visage dans Poèmes..... femme-roma1-300x225Le tendre et dangereux visage de l’amour

m’est apparu un soir après un trop long chemin

C’était peut-être un archer avec son arc

ou bien un musicien avec sa harpe

Je ne sais plus Je ne sais rien

Tout ce que je sais c’est qu’il m’a blessé

peut-être avec une flèche peut-être avec une chanson

Tout ce que je sais c’est qu’il m’a blessé

Blessé au coeur et pour toujours

Brûlante trop brûlante blessure de l’amour.      Jacques PREVERT

                            

L’amour, c’est quoi ?

Posté : 16 novembre, 2012 @ 12:24 dans Capture | Pas de commentaires »

L'amour, c'est quoi ? dans Capture couple-sur-cheval-286x300C’est tout simplement :
Offrir des fleurs sans raison.
Aimer l’autre, surtout démaquillé.
Faire le petit quelque chose qui fait la différence entre être bien et être très bien.
Mettre son nez dans l’oreiller de l’autre lorsqu’il est parti.
Accepter l’importance d’une distance temporaire.
Trouver agréable de faire la vaisselle parce qu’on est ensemble.
Savoir rigoler ensemble, l’un de l’autre.
Partager, échanger, communiquer
Prendre le rasoir de l’autre sans se faire chicaner.
Téléphoner, dire je t’aime, et raccrocher.
Glisser un petit mot d’amour dans sa poche
Penser a l’autre tendrement
Effleurer l’aura de l’autre, sans le toucher physiquement.
Se voir avec de nouveaux yeux.

Yvon Dallaire

Dix commandements de l’amour

Posté : 15 novembre, 2012 @ 8:00 dans Commune histoire | Pas de commentaires »

Dix commandements de l'amour dans Commune histoire coml1-La passion tu entretiendras. Pour cela, il faut renouveler d’attentions envers la personne qu’on aime. Un dîner aux chandelles improvisé, un week-end en amoureux en Italie, mais aussi des gestes inhabituels, des mots écrits par surprise dans son agenda. Tout est bon pour bousculer les habitudes et se retrouver à deux.

2-Tes talents sous la couette tu dévoileras. Surtout ne rentrez pas dans une routine sexuelle. Pour maintenir la flamme, vos nuits doivent être torrides ! Il faut faire preuve d’imagination, par exemple rejoignez le sous la douche, faites des câlins dans des endroits insolites….

3-A la tentation tu résisteras. Même si votre nouveau collègue ressemble à Johnny Depp, évitez de tout de même de faire des bêtises. L’infidélité de l’un des partenaires conduit inévitablement à une crise majeure dans le couple. Il est très difficile de redonner sa confiance à celui qui vous a trahi. Et la perte de confiance entraine souvent la fin d’une histoire.

4-Ta belle-mère tu supporteras. Votre homme n’a pas coupé le cordon avec sa maman chérie et bien il faut faire avec. Pour maintenir le sentiment amoureux il faut faire des efforts. Alors ne bronchez pas quand votre homme invite votre belle mère à diner, ca lui fait tellement plaisir… !

5-A son écoute tu seras. N’oubliez pas chaque jour de lui demander comment il va, si sa journée s’est bien passée. Il faut que vous puissiez toujours compter l’un sur l’autre. Il est aussi important de s’épauler dans les difficultés, de toujours prendre du temps pour encourager l’autre, le conseiller que ce soit sur un plan professionnel ou privé.

6-Les critiques tu éviteras. Vous en avez marre de ses ronflements, de ses copains qui débarquent chez vous à l’improviste, de ses chaussettes sales au pied du lit. Un conseil : Evitez en permanence les critiques qui ne favorisent pas l’épanouissement d’un couple. Si vous voulez vraiment vous plaindre, appelez votre meilleure amie !

7-Soin de toi tu prendras. Ce n’est pas parce que vous partagez sa vie depuis plusieurs années qu’il faut vous laisser aller. Au contraire, vous devez tout faire pour lui plaire et le séduire comme si c’était le premier jour. Osez porter plus de tenues sexy, vous mettre en valeur avec un maquillage subtil et surtout ne faites jamais l’impasse sur l’épilation.

com-300x198 dans Commune histoire8-Sa liberté tu lui donneras. Dans un couple, il faut se laisser une part de liberté, une part de mystère. Ne cherchez pas toujours à savoir ce que votre homme fait quand il n’est pas à vos côtés. Octroyez-vous des moments en solo. Si vous êtes trop ensemble, vous risquez d’étouffer et d’avoir envie de prendre le large.

9- Ta flamme tu déclareras. N’oubliez pas de dire « Je t’aime » à votre moitié. C’est important de lui dire pourquoi on l’aime et s’émerveiller de ses qualités, car plus le temps passe, plus on oublie de dévoiler ses sentiments.

10- Des projets tu auras. Pour avancer, le couple a besoin de se projeter. Partager un projet comme fonder une famille ou encore déménager renforce les liens amoureux et stimule le désir

1234
 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo