Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

La tolérance

Classé dans : Commune histoire — 8 février 2014 @ 16 h 44 min

 

imagespoLa tolérance est avant tout une attitude. C’est le fait d’admettre que l’autre puisse « être », « penser » ou « agir » différemment de soi. Il s’agit donc d’admettre comme acceptable qu’une personne agaçante, ayant des idées opposées aux siennes, une manière de s’exprimer radicalement différente puisse exister !Parfois l’autre est trop différent, on n’arrive pas à le comprendre, mais plutôt que de ressasser, on peut tout simplement se dire qu’il a autant le droit d’exister que soi. Il ne s’agit pas d’essayer d’aller lui parler ou de se disputer avec lui sans arrêt, mais simplement d’avoir une relation courtoise avec lui… en somme, éviter les embrouilles ! Il y a certaines personnes que l’on ne pourra jamais comprendre ou accepter telles qu’elles sont. Il s’agit donc de supporter au moins qu’elles puissent partager le même espace que soi !

C’est vrai que parfois, c’est plutôt compliqué de supporter la manière d’être de certains. Par exemple, l’allumeuse de service alors que l’on est une jeune fille plutôt timide, ou alors, le frimeur qui parle aux autres comme s’ils étaient inférieurs… Être tolérant suppose d’abord de s’accepter soi-même et de prendre confiance en soi. Étonnant non ? L’autre peut être différent sans être une menace. Mais, quand on est un peu complexé, il est compliqué de se dire que l’on a autant de chances avec les garçons que celle qui drague à tout va ou que le garçon qui parle de manière un peu méprisante ne pense peut-être pas réellement qu’il est mieux que les autres, au contraire.Tout simplement à être plus cool et à prendre de la distance. Cela ne sert à rien de se faire des nœuds au cerveau au sujet d’une personne dont tout nous sépare… Être tolérant, c’est aussi apprendre à se protéger. Même si on est en tête à tête avec quelqu’un à qui on a rien à dire et avec qui on a rien à partager, rien ne sert de s’énerver. Cela n’arrangera rien, bien au contraire. La tolérance permet de rester zen…

Même dans les cas les plus désespérés, une fois que la tolérance a pu permettre une petite prise de distance, on peut se rendre compte que finalement il y a peut-être un petit quelque chose à partager (au minimum le même air). Et puis, tolérer, c’est aussi voir que l’autre ne se résume pas à un point de différence. Être tolérant, oui, mais pas indifférent. En effet, notre différence à nous, c’est aussi de ne pas tout tolérer. D’ailleurs, parce que différent, on peut aussi être parfois intolérable pour d’autres ! (fil santé jeunes)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo