Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

Archive pour la catégorie 'Capture'

Rappelle toi

Posté : 1 décembre, 2014 @ 7:41 dans Capture | Pas de commentaires »

imagarbre

Que si un rien fait souffrir
un rien aussi fait plaisir…

Que tu peux être semeur
d’optimisme, de courage, de confiance…

Que ta bonne humeur peut égayer la vie des autres…
que tu peux, en tout temps, dire un mot aimable…

Que ton sourire non seulement t’enjolive,
mais qu’il embellit l’existence de ceux qui t’approchent…

Que tu as des mains pour donner
et un coeur pour pardonner…

Thomas Merton

Petites turbulences

Posté : 30 avril, 2013 @ 9:39 dans Capture | Pas de commentaires »

Petites turbulences dans Capture unknown2Il est des événements dans la vie qui peuvent ebranler les convictions et fragiliser la confiance. Cependant il est nécessaire et important de rester debout, de lutter et de continuer d’avancer malgré ces ces petites turbulences » qui parfois font tanguer, mais qui ne doit en aucun cas faire tomber. Ou alors il faut se relever et regarder l’avenir avec sérénité.

Chacun de nous crée sa propre  réalité par sa façon de regarder et d’interpréter les événements, les personnes et les circonstances de sa vie. Chacun peut choisir de ne pas être victime, d’assumer l’entière responsabilité de son existence, qu’elles que soient les circonstances.

Nous voulons toujours autre chose que ce qui est. Nous persistons à croire que le sens de la vie, le bonheur est ailleurs, dans quelque chose que l’on cherche aveuglément. A cause de cela tout apparait un non sens… Le sens se trouve dans la situation actuelle, que l’on rejette, refuse et fuit, la fidélité à soi.

Accepter ce qui est, ne veut pas dire « aimer ce qui est » ou « se resigner », cela signifie simplement savoir que pour l’instant, il n’y a pas d’autres réalité et que plus on est en contact avec elle, plus on peut retrouver des moyens de la vivre et de « l’utiliser » pour refaire surface et avancer sur de nouvelles bases.

Ne jamais oublier que chaque  être humain est lourdement « programmé » par sa famille, sa culture, sa religion, qu’il parle et agit en relation avec ses programmations. Donc il se peut que l’on se sente blessé par les paroles ou le comportement d’autrui à notre égard. Il convient de lâcher prise de tout cela. De ne pas tenir rancoeur. De pardonner et de repartitr sur des bases nouvelles.

Etre humain, c’est être imparfait, et oui nul n’est parfait, c’est avant tout d’accepter d’être imparfait. C’est commettre des erreurs, c’est devoir accepter, parfois, ne pas comprendre, d’être confronté aux grands mystéres de la vie, à ce qui paraîy injuste et absurde.

Savoir aaussi que : Nous ne sommes pas les seuls, isolés, sans recours, ballotés comme un fétu de paille sur cette planéte. Une force, une énergie de vie nous accompagne. Elle ne peut empêcher, ni supprimer les peines et les souffrances que nous sommes appelés à traverser, mais elle peut nous donner la capacité d’y faire face.

 Rosette Poletti Texte

Sois tranquille

Posté : 11 février, 2013 @ 3:16 dans Capture | Pas de commentaires »

Image de prévisualisation YouTube

Etre heureux

Posté : 10 décembre, 2012 @ 8:31 dans Capture | Pas de commentaires »

Etre heureux dans Capture couplej-300x199 « Etre heureux, ce n’est pas nécessairement confortable, ce n’est pas forcément être joyeux, c’est être pleinement présent à ce que nous vivons… » Thomas d’Ansembourg

Etre heureux, c’est être en accord avec soi-même, c’est assumer notre véritable identité dans tout ce qu’elle renferme, c’est assumer nos choix de vie qui vont parfois à l’encontre de ce que nous dicte notre société, c’est assumer aussi nos erreurs, ce qui nous ouvrira à une plus grande tolérance et à une réelle ouverture aux autres…

« Bonheur,  un mot fragile, évanescent, léger, surtout », le bonheur commence quand on ne se pose plus de questions. Quand on en a fini avec les affres de la passion, les hauts, les bas et le septième ciel. Quand on se pose. C’est l’assurance de l’amour. Même si rien n’est acquis, bien sûr. » 

Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible.  Et vous, quelle est votre attitude face au bonheur ? Pensez-vous qu’il s’agit d’une dangereuse illusion qu’il faut taire à tout prix ou bien estimez-vous que seuls les bonheurs intenses méritent qu’on s’y intéresse ? A moins que, happé par les soucis de la vie, vous n’ayez pas le temps de vous y arrêter. Le véritable bonheur ne serait-il pas ce qu’il est donné de vivre ici et maintenant.

Le « verre à moitié vide »

Posté : 10 décembre, 2012 @ 8:12 dans Capture | Pas de commentaires »

Le Loin d’être une simple expression poétique de la chanteuse Lorie, la positive attitude est devenue une véritable thérapie. Dans un français correcte, la positive attitude est, ce que l’on appelle la pensée positive. De nombreux coach surfent désormais sur cette tendance en proposant d’apprendre à adopter un comportement plus optimiste et une attitude plus positive afin de réussir sa vie. 

Être positif, c’est pouvoir réussir à voir dans chaque situation, le « verre à moitié plein » plutôt que le « verre à moitié vide ». C’est à dire, tirer profit d’une situation négative, en s’appuyant et en agissant sur ce qu’il vous est possible de faire pour améliorer cette situation. En clair, « Le principe de la pensée positive est de nous amener à penser de la meilleure façon qu’il soit, même dans les moments difficiles afin que l’issue en soit plus favorable. » Pourquoi faut-il penser positivement? Tout simplement parce que la pensée négative va entrainer une détérioration de notre moral, une vision morose de la vie, une baisse de dynamisme. Bref, cette pensée va nous mettre dans une situation d’échec et nous ne serons plus disposés à réussir ce que nous entreprendrons.

Bien sûr, nous avons tous vécu des moments plus ou moins difficiles où il faut bien le reconnaitre, il était parfois impossible de rester positif. Pourtant, nous le savons, le négatif, nous bloque, nous freine et au final, n’est qu’une barrière supplémentaire à notre réussite. De plus, tout le monde à déjà entendu parler de cet « effet boomerang ». Mais oui vous savez, celui qui consiste à n’attirer que le positif lorsque l’on pense positivement et inversement…Et l’expression « la roue tourne » cela vous dit quelque chose? A bien y réfléchir, vous est-il déjà arrivé de ne récolter que ce que vous avez semé? Alors au cas où « l’effet boomerang » existerait, autant mettre toutes les chances de notre côté!

L’amour, c’est quoi ?

Posté : 16 novembre, 2012 @ 12:24 dans Capture | Pas de commentaires »

L'amour, c'est quoi ? dans Capture couple-sur-cheval-286x300C’est tout simplement :
Offrir des fleurs sans raison.
Aimer l’autre, surtout démaquillé.
Faire le petit quelque chose qui fait la différence entre être bien et être très bien.
Mettre son nez dans l’oreiller de l’autre lorsqu’il est parti.
Accepter l’importance d’une distance temporaire.
Trouver agréable de faire la vaisselle parce qu’on est ensemble.
Savoir rigoler ensemble, l’un de l’autre.
Partager, échanger, communiquer
Prendre le rasoir de l’autre sans se faire chicaner.
Téléphoner, dire je t’aime, et raccrocher.
Glisser un petit mot d’amour dans sa poche
Penser a l’autre tendrement
Effleurer l’aura de l’autre, sans le toucher physiquement.
Se voir avec de nouveaux yeux.

Yvon Dallaire

Apprivoiser la tendresse

Posté : 8 octobre, 2012 @ 4:43 dans Capture | Pas de commentaires »

Apprivoiser la tendresse  dans Capture femme-conflit-300x200
De sourire en sourire, de silence en silence
De caresse en caresse, de douceur en douceur
De regard en soupir, de violence en attente
De départ en départ, de blessure en blessure
D’attente en erreur, de rejet en recherche
De souvenir en oubli, de plaisir en plaisir
De sanglots en découvertes, de rires en sanglots
De baisers en baisers, de souvenirs en paroles
Nous allons doucement ………l’un vers l’autre

Jacques Salomé

Paraitre ou être

Posté : 26 septembre, 2012 @ 7:51 dans Capture | Pas de commentaires »

Paraitre ou être dans Capture masque2-300x254Il règne dans nos moeurs une vile et trompeuse uniformité, et tous les esprits semblent avoir été jetés dans un même moule : sans cesse la politesse exige, la bienséance ordonne : sans cesse on suit des usages, jamais son propre génie.

On n’ose plus paraître ce qu’on est ; et dans cette contrainte perpétuelle, les hommes qui forment ce troupeau qu’on appelle société, placés dans les mêmes circonstances, feront tous les mêmes choses si des motifs plus puissants ne les en détournent.

On ne saura donc jamais bien à qui l’on a affaire : il faudra donc, pour connaître son ami, attendre les grandes occasions, c’est-à-dire attendre qu’il n’en soit plus temps, puisque c’est pour ces occasions mêmes qu’il eût été essentiel de le connaître.


Jean-Jacques Rousseau 


La fragilité

Posté : 26 septembre, 2012 @ 6:58 dans Capture | Pas de commentaires »

La fragilité dans Capture femmefleur2 La fragilité n’est pas uniquement une faiblesse ni un risque d’y perdre « d’office » ses plumes.C’est plutôt une forme de confiance dont on fait cadeau à l’autre lorsqu’on se dévoile.

On a le droit de ne pas être le roc prêt à tout encaisser. Au départ, si les failles de votre conjoint peuvent vous inquiéter, voyez plutôt le côté rassurant: ne pas devoir, nous aussi, être conforme à l’image qu’il attend de nous, en toutes circonstances. Emouvant souvent.Gardons à l’esprit que chacun traine aussi ses propres casseroles: manque de tendresse ou de présence, trop de contrôle dans l’enfance.
Des choses non clarifiées, non comblées et dont on fait souvent porter le chapeau, plus tard, à l’autre.Une fois ces manques identifiés et partagés, la relation s’en trouvera plus saine.

Ose ta vie

Posté : 18 septembre, 2012 @ 2:38 dans Capture | Pas de commentaires »

Ose ta vie dans Capture couleurs-arc-ciel-robe-arc-ciel-img-199x300« Vous voulez être heureux ? disait Tolstoï ? Et bien soyez-le… » Le bonheur ne serait donc qu’affaire de volonté ? Il se demande et se cultive et qu’en dehors des circonstances, il se mérite un peu car il est affaire de choix. De choix de vie. Et pour faire des choix, il faut oser. Oser vivre ses rêves plutôt que de rêver sa vie. Oser devenir soi-même plutôt que de jouer un rôle dicté par nos entourages affectifs et professionnels.

Oser s’engager, oser la rupture, oser la différence, oser le regard des autres, oser la solitude, le changement d’orientation, le changement de rythme, oser un projet. Afin de saisir sa vie à bras le corps. D’abord apprendre à se connaître soi-même afin de répondre à ses aspirations les plus profondes. Beaucoup d’entre-nous, sommes pétrifiés par des impératifs contradictoires, tiraillés entre l’être et le devenir, l’être et l’avoir, l’être et le paraître. La marche aide à « être » tout simplement.

Mais cela commence par un premier pas. Car il faut apprendre à oser. Poser un acte contre nature. Devenir co-créateur de son existence. Afin de pouvoir se dire un jour : « Je suis à ma place ; je n’y suis pas par hasard, et ce que je fais est juste. »
                                                                                                                                                                                          Sonia et Alexandre Poussin

123
 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo