Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

Archive pour la catégorie 'Accueil'

Pourquoi lui ? Pourquoi elle ?

Posté : 26 octobre, 2016 @ 10:21 dans Accueil, Commune histoire | Pas de commentaires »

imagescpMoteur ! Le temps s’arrête, c’est lui, c’est elle. Qu’elle dure une minute, une nuit ou une vie, la rencontre est magie. Séquence émotion. Elle change le quotidien en conte de fées, le gris en rose, le plomb en or. Une soudaine légèreté de l’air l’accompagne. D’une vie stable et sans histoires, on passe à la vie rêvée des anges. Comme l’explique si joliment Jean-Claude Kaufmann (La Femme seule et le Prince charmant), chaque être humain est un bernard-l’ermite condamné à vivre blotti dans la coquille de son identité. Sa seule chance d’ouvrir son âme et de sortir de ce cocon est de se livrer à l’être aimé… pour mutuellement se réinventer.

Seulement voilà, pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et n’en aime-t-on qu’une seule ? Pourquoi Marion et Frédéric, qui travaillaient ensemble depuis trois ans, se sont-ils vus comme jamais ce soir du 19 mai 1998 ? Qu’est-ce qui a poussé Marthe et Fabrice dans les bras l’un de l’autre, eux que tout sépare, âge, univers social, etc. ? Le hasard ? Cupidon ? Certes non ! Même si toute rencontre semble découler d’une suite de coïncidences imprévisibles, chacun l’aborde bardé, à son insu, d’un tas de déterminismes conscients et, surtout, inconscients.

L’emboîtement de deux névroses

Nul besoin d’être sociologue pour constater qu’on a plus de chance de tomber l’un sur l’autre si on fréquente la même fac, la même entreprise, le même quartier ou le même club sportif… C’est mathématico-logique, la loi des probabilités. Mais, n’en déplaise aux obsédés des statistiques, cela ne signifie pas pour autant que les rencontres sont déterminées par les  » affinités sociales « . C’est plus subtil que ça…Pour les scientistes, tout est biologique : les signaux visuels, acoustiques, olfactifs et hormonaux du partenaire font craquer le cœur – ou plutôt les récepteurs – de l’amoureux affolé. C’est moins rationnel que ça…

Oui, la vérité est ailleurs, enfouie dans les abysses de notre psyché. Freud a le premier mis en évidence qu’on ne rencontre que ce qui existe déjà dans son propre inconscient.  » Trouver l’objet sexuel (l’objet aimé) n’est, en somme, que le retrouver « , telle serait la loi du désir humain. Marcel Proust, en écrivant qu’on imagine d’abord et qu’on rencontre ensuite, ne dit pas autre chose… La rencontre amoureuse se construit sur des fondations, du régressif, de l’affect, de l’ambivalent, confirme Jean-Georges Lemaire, l’un des premiers psychothérapeutes à s’être intéressé aux couples en détresse. Le choc amoureux est une  » collusion inconsciente « , explique-t-il, l’emboîtement de deux névroses complémentaires. On est attiré par l’autre parce qu’il entre en résonance avec le petit enfant qu’on était et qui demeure au fond de soi. Voilà donc, écrit Isabelle Yhuel (Quand les femmes rompent), la définition du Prince charmant :  » Un homme qui s’emboîte à notre symptôme. « 

La nostalgie du premier amour

C’est pourquoi l’autre nous est si familier.  » C’est comme si on se connaissait depuis toujours !  » s’étonnent les cœurs transis.  » Téléguidé  » par un présavoir venu tout droit de ses premières expériences infantiles, chacun a dans la tête un fantasme précis qui va orienter sa quête de l’alter ego.  » Ce n’est pas sans raison si l’enfant au sein de la mère est le prototype de toute relation amoureuse, souligne le psychanalyste Christian David. Tout le monde porte en lui la nostalgie du premier amour, idéalisé, comblant, princeps, l’amour maternel.  » Hommes ou femmes, nous avons tous tendance à reproduire – ou, à l’inverse, à gommer – cette relation affective archaïque, empreinte indélébile. Pourquoi Stéphanie a-t-elle flashé sur Christian ?  » Ce qui m’a vraiment fait craquer, ce sont ses talents de cuisinier. J’adore déguster les petits plats qu’il me prépare amoureusement. Quand j’arrive chez lui, ça sent bon, il me dorlote. Dans ses bras, je me sens protégée, en sécurité. « 

Le bonheur d’être grand-parent

Posté : 27 août, 2016 @ 2:16 dans Accueil | Pas de commentaires »

UnknownUULes grands-parents d’aujourd’hui ont plus de temps à consacrer à leur descendance, et ils sont souvent en plus grande forme que leurs prédécesseurs. Tellement e

En forme, à vrai dire, qu’il faut parfois prendre rendez-vous avec eux pour leur confier le petit dernier. C’est que les grands-parents actuels voyagent, prennent des cours de danse, surfent sur internet et ont parfois des semaines bien chargées. Mais parmi toutes ces obligations, une grande majorité de grands-parents réservent avec joie du temps pour des moments complices avec leurs petits-enfants. Parce que ces moments rares leur apportent un supplément de jeunesse et de dynamisme. Parce que c’est tellement beau de voir le sourire d’un enfant, d’entendre son rire résonner dans la maison, d’avoir le privilège de l’aider à grandir. Le plaisir de partager son expérience, de lui raconter des histoires, de prendre le temps de l’écouter sans autre obligation que d’être là et de partager des moments de tendresse complice, tout cela fait partie du bonheur d’être grand-parent.

Parce qu’ils sont débarrassés des impératifs d’éducation, de scolarisation et de discipline, les grands-parents jouent un rôle essentiel en apportant une écoute à 100% et un soutien dénué de jugement. L’enfant se sent accueilli, libre de faire des confidences qu’il ne ferait pas à ses parents, d’aborder des sujets délicats ou de demander une aide discrète. Avec leur expérience de vie, les grands-parents savent relativiser sans être confrontés de plein fouet aux responsabilités parentales. C’est un réel bonheur d’être le dépositaire de secrets et de donner un petit coup de pouce ou une aide financière pour faciliter la vie des petits-enfants. 

Grâce à leur vécu, les grands-parents apportent à l’enfant des ressources différentes, teintées de patience, de gentillesse, mais aussi d’empathie, de culture et de bienveillance. Suivre pas à pas l’évolution d’un enfant en étant intéressé par chaque étape de sa construction, c’est un réel cadeau de la vie ! Les jeunes générations se montrent passionnées par les récits de leurs aînés, ils peuvent ainsi prendre la mesure de leur lignée et du temps, en intégrant des repères fondamentaux pour leur vie. Communiquer à un enfant son savoir et son savoir-faire apporte une valeur ajoutée dont chacun se retrouve bénéficiaire. Ainsi, accompagner les petits-enfants dans l’apprentissage de la vie assure aux aînés que nous sommes la certitude de trans

mettre des valeurs et des qualités qui jalonneront leur parcours

Libérés des responsabilités directes, les grands-parents jouissent du bonheur de partager des moments précieux de tendresse, de câlins et de complicité avec les jeunes générations. Que ce soit pour confectionner un gâteau, pour bricoler, pour jouer, pour aller au jardin public ou partir en vacances, ce sont les choses simples de la vie qui réunissent avec bonheur les aînés et leur descendance. A condition de ne pas interférer dans l’éducation des parents, c’est surtout la joie de donner et de recevoir qui unit avec bonheur les générations.

Source net

Danser…………pour être heureux

Posté : 13 août, 2016 @ 1:40 dans Accueil, Commune histoire | Pas de commentaires »

imageskLa danse est non seulement une belle manière de s’exprimer et de se divertir pour beaucoup de personnes de tous âges, mais également un moyen de se maintenir en bonne forme et en bonne santé ! Au risque de vous surprendre, la danse possède bel et bien un effet sur notre corps et notre organisme, et nous allons d’ailleurs aborder ses bienfaits dans les lignes qui suivent. Danser sert à se défouler et à lutter contre la routine et la monotonie qui caractérise le quotidien de bon nombre de personnes. Et ce quotidien sans couleur peut avoir des conséquences sur l’état physique, affectif et mental de l’être humain que nous sommes !

Pour être heureux

En général, les gens arborent un grand sourire lorsqu’elles dansent : c’est tout à fait naturel et cela permet de réellement profiter de la danse en donnant une bouffée d’air à son esprit, quel que soit l’âge ou le sexe de la personne !

Contre le stress et la dépression

Il a été prouvé que la danse peut contribuer à combattre la dépression et à améliorer l’estime et la confiance en soi, ce qui est très important, surtout quand on sait à quel point la dépression est présente chez les adolescents ou les adultes de tous âges.

Une étude faite par l’International Journal of Neuroscience indique que la thérapie par les gestes et les mouvements de la danse permettent de soigner la dépression et le stress grâce à sa capacité de contrôler les niveaux de sérotonine et de dopamine présents dans le corps. Et puisque la danse est une activité sociale, elle aide à se débarrasser des sentiments d’isolement présents chez les personnes qui souffrent de dépression ou parfois chez celles qui vivent seules.

Pour plus de confiance et d’estime de soi

La danse aide à avoir confiance en soi : chaque fois que vous apprenez un nouveau pas de danse, une confiance et une estime de soi s’étaleront sur les autres aspects de votre vie.

La danse est une activité sociale, et les études ont d’ailleurs démontré que la socialisation et les liens solides avec les amis conduisent à avoir une haute estime de soi et une attitude positive. Le fait de danser offre donc l’opportunité de connaître d’autres personnes et de baigner dans une atmosphère de bien-être.

Alors vous vous y mettez quand ?

 

source :Amélioretasante.com

 

Proverbe d’espoir

Posté : 10 août, 2016 @ 12:24 dans Accueil | Pas de commentaires »

femme-joie-guerison-spirituelle-600x337-min

 

J’Admire ceux qui continuent a danser même quand la musique s’est arrêtée,car se sont ceux qui continuent d’avancer  lorsque tout espoir est perdu!  

Les beaux proverbes

Bonjour tout le monde

Posté : 10 août, 2016 @ 12:09 dans Accueil | Pas de commentaires »

bonheur2Cela fait un moment que je ne suis pas venue sur mon blog. Aujourd’hui je constate  que vous apprécier ces petites visites sur celui -ci, aussi je me dois de continuer a mettre de jolis textes .

Les statistiques sont satisfaisantes,  je vous promets de refaire vivre ce blog.

Vous pouvez me laisser un petit message d’encouragement : com1histoire@gmail.com.

 

Je me ferai une joie de vous répondre.

Cordialement

Amour toujours…petits conseils de grand-mère

Posté : 7 juin, 2015 @ 3:55 dans Accueil | Pas de commentaires »

10097467-at« Apprends à réparer »
 Parce qu’aujourd’hui, on a la chance de pouvoir divorcer si nous ne sommes plus heureuses mais aussi celle de pouvoir rester ensemble pour de vraies raisons. Donc il faut préserver son couple. On ne claque pas la porte pour une broutille et on ne fait pas sa valise sur un coup de tête. Quand ça ne va pas, on cherche des solutions ensemble pour progresser. On prend donc le temps de mettre un coup de colle sur le vase cassé. Sa place n’est pas nécessairement la poubelle.

« Ne vous endormez jamais fâchés »
 D’abord parce qu’on ne dort pas (ou mal) avec ces tracas qui surplombent le lit. Ensuite, parce que demain est un autre jour et qu’on aimerait bien qu’il commence agréablement. Alors on entame la discussion, on force la communication. La petite dispute doit être enterrée avant le sommeil.

« Ne t’énerve pas pour un oui ou pour un non »
 Parce que tout dire, tout de suite, trop vite, c’est dangereux. Sous le coup de l’impulsion, les mots dépassent les pensées. Il faut prendre le temps de réfléchir quand un tracas nous pèse. Avant de s’énerver, on tourne sept fois sa langue dans sa bouche. Et on fait le point avec soi-même. Est-ce que ça vaut le coup de gueuler, là, maintenant ? Sait-on exactement ce qu’on lui reproche ?

« Fie-toi à ses actes et non à ses paroles »
Pourquoi Mamie dit ça ? Parole, parole, parole… Un homme peut raconter ce qu’il veut. Se prétendre amoureux alors qu’il nous trompe sauvagement, nous promettre la lune alors qu’il veut juste manger ce soir. Non vraiment, il faut observer ses actes, déceler des preuves d’amour dans ses faits et gestes, ses attentions au quotidien, sans mot.

« Reste libre »
 Parce qu’on a souvent tendance à s’oublier quand on est deux. Notre monde tourne vite autour de l’autre. Or, notre liberté nous est vitale. On garde son univers, on gère ses finances seule, on s’organise comme bon nous semble et on prend des décisions pour son futur à soi. On est quelqu’un d’entier et on ne l’oublie pas !

« L’essentiel c’est que vous soyez complices »
 La complicité dans un couple est très importante : il faut parler le même langage, se sentir chez lui comme chez soi, s’éclater au lit, rire des mêmes choses… C’est une base pour avancer. Si on ne s’amuse pas ensemble, la vie à deux risque d’être bien longue.

« La passion s’entretient comme un feu de bois »
 Car rien n’est jamais acquis dans le couple ! Il faut perpétuellement séduire l’autre, se faire beau, prendre soin de soi, le surprendre… Le feu a besoin de braise, la voiture de carburant et l’amour d’attentions, de respect, de tendresse.

« Fuis les hommes éteints »
 Parce que les hommes endormis, sans courage et incapables de prendre des initiatives, non merci ! Si un homme ne sait pas faire grand-chose au quotidien, il ne saura pas faire quoique ce soit de l’amour. On choisit un homme qui prend la vie à bras le corps, qui mène des projets, seul ou avec nous.

« Pardonne ou pars »
 Parce qu’il faut être claire. S’il nous blesse et que l’on décide de pardonner, on pardonne en entier. Savoir pardonner est un art. Une fois qu’on repart sur de bonnes bases, on ne joue pas la rancune. On accorde de nouveau sa confiance. Sinon, on part. On claque la porte et on n’en parle plus.

« Ne sois pas pressée »
 Parce que nous, on n’a pas besoin de trouver un mari pour quitter notre famille. On a du temps devant nous et pour nous. Alors même si on est très amoureuse, rien ne sert de précipiter l’histoire, de vouloir s’installer très vite avec l’autre, de chercher à rencontrer ses parents demain. C’est bon de pouvoir savourer. Le plus beau dans l’amour, c’est bien de monter les escaliers.

Prenez en de la graine (source net-journal de femmes).

L’amour, le vrai

Posté : 18 avril, 2014 @ 8:25 dans Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

amour« L’amour ,  le vrai, est une amitié profonde entre un homme et une femme qui, avec tout ce que cela suppose d’exigences, se sont donné mutuellement toute leur personne. L’amour est un des plus beaux dons de Dieu. Il illiumine toute notre vie. Il transforme tout.Il est comme un soleil qui donne de la couleur,de la chaleur et du bonheur à tout ce que nous entreprenons.

L’amour n’est pas si facile , si banal, si évident que l’on pourrait croire.Non , il ne se résume pas à quelques battements de coeur, à un sentiment passager, ou au simple don des corps. L’amour ne peut se contenter de la médiocrité; il ne se suffira jamais à de « l’à peu près ». L ‘amour est exigent: il exige des sacrifices, des efforts.

L’amour véritable va associer raison et choix.Il va impliquer des actes volontaires, va exiger de la discipline. Cet amour reconnait le besoin du progrès personnel et il ne peut se mettre en place que lorsque l’amour obsessionnel a disparu.L’amour véritable c’est répondre aux besoins de la personne aimée.Désirer son bien, son épanouissement et laisser l’autre nous aimer à son tour.L’amour véritable est un échange où chacun des partenaires donne le meilleur de lui-même à l’autre et reçoit la réciprocité.

Etre amoureux change radicalement tous nos comportements, aussi bien dans les moments de présence de l’être aimé que dans les moments de son absence. La joie d’aimer et d’être aimé transforme les plus petits détails de la vie quotidienne, même ceux qui jusque là paraissaient ne revêtir aucune importance à nos yeux.Les moments d’attente de la présence de l’être aimé se métamorphosent en moments intenses de joie, d’espérance, de bonheur anticipé.Les événements , si minimes soient-ils, de la vie partagés, vécus à deux revêtent tout à coup une toute autre valeur.

Le bonheur d’une personne d’être reconnu comme unique au milieu de l’immensité des êtres humains, le bonheur d’avoir choisi quelqu’un de bien particulier parmi la masse des garçons et des filles que nous rencontrons sont des joies que l’on voudrait éternelles tant elles sont puissantes et lumineuses dans notre existence.Un prénom entre dans notre vie et subitement un monde nouveau s’ouvre pour nous.Une rencontre est sans doute un des moments les plus forts de la vie, une découverte que l’on vit intensément.

Il n’y a de l’amour que dans le respect et ce respect vient de la connaissance de plus en plus profonde de l’autre.
S’aimer , c’est aussi rêver ensemble de choses possibles.Deux personnes qui s’aiment deviennent complices de leurs rêves: mariage, maison,enfant, succès professionnels de l’un et de l’autre, implication sociale, vacances, retraite,…

On dit que l’amour est une émotion. L’émotion, c’est de l’énergie en mouvement, avec des hauts et des bas.L’émotion amoureuse ne peut survivre qu’à la condition d’être entretenue. « C’est le temps que j’accorde à ma rose qui rend ma rose importante », dit St-Exupéry. « 

(Sources AFFES)

Journée de la femme…….Naître Femme…

Posté : 9 mars, 2014 @ 12:00 dans Accueil, Billet d'humeur | Pas de commentaires »

ffVoila un joli poème de VIM qui parle si bien de la femme.

Entre l’être et le paraître,
Elle ne sait pas.
Rester ou bien disparaître?
Question de choix.
Elle en a connue des galères,
S’est relevé à chaque fois.
Ses yeux en ont vu de la peine.
Jamais ils n’ont eu si froid.

Mais elle sait que;
Naître femme,
C’est savoir sourire et souffrir.
Naître femme,
C’est partir sans jamais revenir.
Naître femme,
C’est donner la vie avant de mourir.
Naître femme,
C’est l’ange et le démon en un corps réuni.

Entre parler ou bien se taire,
Un doute en soi.
S’aimer ou bien te plaire ?
Tomber bien bas.
L’amour avec lui c’est un mystère,
C’est une impasse à chaque fois.
Son cœur en a vécu des guerres.
Il en a connu des émois.

Mais elle sait que;
Naître femme,
C’est savoir dire non quant elle voudrait dire oui.
Naître femme,
C’est faire vivre le plaisir jusqu’au dernier désir.
Naître femme,
C’est croire à ses mots doux alors qu’il a menti.
Naître femme,
C’est repeindre les murs aux couleurs de la vie.

vim.

La saint Valentin….sincérité et fidélité

Posté : 23 février, 2014 @ 6:52 dans Douceur nostalgique | Pas de commentaires »

imagesgfLa  saint Valentin, pour les romantiques c’est un jour très spéciale. Faut t’il encore que monsieur pense a marquer ce jour  en faisant un geste amoureux. Fête importante pour certains, énervante pour d’autres, quand on pense a tous ces célibataires….. en manque de Valentins ou de Valentines. En tout cas, les avis divergent autour de la Saint-Valentin. Fête commerciale ou occasion de dîner en amoureux, galère pour trouver un cadeau ou pur moment de bonheur, jour comme les autres ou occasion à fêter…Chacun a sa petite idée.

Néanmoins Il est attendre le 14 février pour se montrer attentionné envers son conjoint, je trouve cela un taninet hypocrite. Car l’amour peut être, mais doit être célébré chaque jour de l’année. Comme je le dis dans mes textes, il est important de s’accorder régulièrement des moments à deux et d’entretenir la petite étincelle qui cimente le couple. La saint valentin, pour ceux qui ne se montrent pas affectueux dans la vie courante, ne montre pas ses sentiments, peut et doit profiter de ce jour pour prouver que malgré le manque de démonstrations, il n’en reste pas moins amoureux. Ah les hommes…… Avec le rythme de vie effréné que l’on mène, la Saint-Valentin permet de s’arrêter et de faire le point. De s’occuper de son couple un peu plus que de coutume, de s’échanger quelques mots doux et de passer du temps ensemble. C’est l’occasion de casser la routine, de sortir de l’ordinaire, de se rappeler qu’il est agréable d’être amoureux et de célébrer l’amour. Il offre aux amoureux l’occasion de mettre à l’honneur leur couple et l’amour qu’ils ressentent pour leur conjoint, de prendre du temps à deux, de faire plaisir à l’autre et de lui apporter des marques d’affection.

 Mais se sentir obligé d’exprimer son amour n’est pas le sens premier de la fête des amoureux. “Est-ce qu’il faut attendre ce jour précis pour montrer son amour, non, et nous sommes nombreux à le penser,  l’amour prend tout son sens lorsqu’on la célèbre au quotidien et que l’on n’a pas besoin de cadeaux pour le montrer. Être sincère et fidèle, c’est cela la plus grande preuve d’amour.”

 

La journée de la femme

Posté : 18 mars, 2013 @ 6:01 dans Accueil, Poèmes..... | Pas de commentaires »

La journée de la femme dans Poèmes..... fleurs-300x300Un hommage a toutes ces femmes, femmes poto, femme courage, femme debout, femme enfant, femme sensuelle, femme fatale, femme timide, femme sensible, femme femme tout simplement.

 

Toutes les femmes ont un sourire qui parle au coeœur
Quelque chose qui ressemble à du bonheur
Certaines ont des prix de beauté
Et d’autres n’en n’auront jamais
Car la beauté de l’âme reste cachée

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Toutes, toutes au coeur ont une rose
Une douceur dans les yeux
Une chaleur qui ne peut
Que nous rendre amoureux

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Quand leur amour nous ensoleille
On est près d’elles et soudain
Où que l’on soit on est bien
Comme dans un jardin

Qu’elles soient adolescentes ou bien mamans
En dentelles ou en blue jean’s tout simplement
Qu’elles soient brunes, blondes, rousses
Ou bien qu’elles aient des cheveux blancs
Mon coeœur leur chante à toutes en même temps :

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Toutes, toutes au coeur ont une rose
Une douceur dans les yeux
Une chaleur qui ne peut
Que nous rendre amoureux

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Quand leur amour nous ensoleille
Moi l’éternel Baladin
C’est de tout coeœur que je viens
Vous offrir ce refrain :

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Toutes, toutes au coeur ont une rose
Une douceur dans les yeux
Une chaleur qui ne peut
Que nous rendre amoureux

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Quand leur amour nous ensoleille
On est près d’elles et soudain
Où que l’on soit on est bien
Comme dans un jardin

 

 

12345...7
 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo