Comm1histoire

Un site utilisant unblog.fr

Archive pour la catégorie 'Vie quotidienne'

Alliés et complice en amour

Posté : 19 juillet, 2015 @ 5:40 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

imagesvieLa complicité est-elle un élément essentiel du couple ? Et comment la définiriez-vous ?

Oui ! Dans un couple heureux, les deux partenaires doivent être alliés et complices pour faire des projets. Cette complicité amoureuse se définit par une notion très simple : celle du 1 + 1 = 3. Afin que votre couple puisse évoluer, vous devez élever une partie de vous-même pour reconnaître votre homme tel qu’il est, sans le juger. C’est cette reconnaissance de soi et de l’autre qui permettra à chacun de se réaliser. N’oubliez pas : dans un couple, il ne doit y avoir ni lutte, ni ennemi. Seulement de l’entraide.

Comment se traduit cette complicité amoureuse au quotidien ?

Voici  un exemple très concret. Votre homme adore les vacances faites d’aventures et de découvertes, et vous, pas du tout. Si vous êtes complice, vous prendrez en compte ses désirs et le laisserez partir de son côté. Pendant ce temps, vous en profiterez pour faire des choses qui vous tiennent à cœur, comme rendre visite à vos proches. En résumé, dans un couple complice, aucun des partenaires n’essaiera de forcer l’autre à faire ce qu’il n’a pas envie de faire.

Tout cela ressemble un peu à la complicité amicale ?

La complicité amoureuse est très proche de la complicité entre deux amis. Dans les deux cas, elle se construit sur des affinités. La seule différence tient à la présence de la sexualité !

Finament, pour durer, un couple doit être autant ami qu’amant…

C’est certain ! D’ailleurs pour savoir si votre couple va durer, demandez-vous si votre conjoint aurait pu être un simple ami ? Si la réponse est oui, vous partez sur de bonnes bases.

A quoi tient cette complicité finalement ?

A une affinité des caractères. L’on a tendance à dire que les contraires s’attirent. Certainement, mais je crois plus en l’adage « qui ressemble s’assemble » ! Plusieurs études ont d’ailleurs démontré que les couples heureux sont ceux qui ont une compatibilité de caractère d’au moins 70 %. Et notamment sur des sujets sensibles comme l’argent, l’éducation, le partage des tâches, l’intimité. Une colombe ne pourra pas vivre très longtemps avec un vautour !  »Ce sont les conflits qui révèlent la complicité ! »

Doit-on avoir exactement le même caractère pour être complice ?

Il ne faut pas non plus être trop semblable. Vivre avec un clone ou un « yes man » n’est pas ce qu’il y a de plus épanouissant ! Ce sont les différences qui génèrent les conflits, et ce sont les conflits qui révèlent la complicité !

Comment développer cette complicité ?

Premier point : ne fuyez pas les disputes. Un couple est fait pour générer des crises. Pas des crises qui pourraient hypothéquer la relation, mais des crises de croissance, où chacun sort gagnant. Un couple complice sait désamorcer les conflits assez vite et ne franchira jamais la ligne jaune. Il fera en sorte de n’avoir jamais à dire :  » Ok, on recommence à zéro ».
Autre point important : nul ne doit se soumettre ou se sacrifier pour son conjoint. L’astuce est de négocier des attentes gagnant/gagnant. Les couples heureux ne font pas de compromis. Ils échangent, expriment leur désaccord mais s’acceptent et se soutiennent.
Et évidemment, plus on vieillit, plus la complicité grandit. D’un simple regard, vous comprenez ce que l’autre pense.

Qu’est-ce qui peut faire disparaître cette complicité?

Tous les couples vivent des moments critiques au cours de leur relation. Cela peut être une infidélité, une période de chômage, une maladie, un départ à la retraite… A chacun de ces moments, la complicité peut être remise en cause. Tout comme dans les périodes où une certaine routine s’installe. A vous alors d’organiser de nouvelles habitudes, de renouveler vos activités, de vous faire de nouveaux amis…

L’humour et le rire sont-ils des atouts solides pour un couple ?

Absolument ! Je dirais même que l’humour est l’une des meilleures stratégies de désamorçage de conflit ! Prenez un couple où la femme a tendance à toujours conseiller son homme. Ce dernier se sent forcément attaqué dans son territoire. Mais s’il a l’intelligence de prendre cela  avec humour, il ne se mettra pas en colère et dira tout simplement, en rigolant : « Oui maîtresse ».

Un dernier mot pour nos lectrices ?

Lorsque l’on fait des enquêtes sur les couples heureux et qu’on leur demande leur secret, la grande majorité répondent : « Je n’ai jamais tenté de le changer. » Voilà une parole d’un être complice !

 

Yvon DALLAIRE

Crier c’est violent

Posté : 19 mai, 2014 @ 7:35 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

Unknown.jpghyLorsque vous criez, l’enfant n’entend pas la consigne, il entend surtout votre incapacité à gérer une situation et cela lui procure un sentiment d’insécurité. Une fois la période d’effroi passée, c’est inefficace et même particulièrement dommageable. Bien-sûr, la proximité d’un danger peut aussi vous faire hurler et c’est humain. Or, cela sera encore plus efficace si vous ne criez jamais !Non, votre enfant ne vous cherche pas, il grandit et passe par des étapes très énervantes pendant lesquelles il teste vos limites.

La période d’exploration : il met tout à la bouche, va partout, touche à tout … Ses bêtises sont autant de sources d’apprentissage. Or il est bien difficile de lui faire comprendre l’importance pour vous de ce vase ou de votre lecteur DVD. Posez fermement les limites. Vous allez répéter 100 fois « ne mets pas le papier à la bouche, ne déterre pas les plantes » jusqu’au jour vous allez vous rendre compte qu’il ne le fait plus.

Non, non, non : il va alors découvrir ce merveilleux mot que vous utilisez tant avec lui. Il va tester son pouvoir sur vous et commencer à construire sa propre individualité. Il ne dit pas non pour vous énerver. Je sais, quand il refuse de mettre son pyjama et court tout nu dans la maison c’est un peu dur, mais pour lui c’est une manière de s’affirmer en disant : j’existe et je suis différent de toi !

Votre enfant aspire à vivre une relation privilégiée avec le parent du sexe opposé et il est très jaloux de l’autre. Ce qui peut prendre des proportions impressionnantes … Ce qui très frustrant pour le parent qui doit supporter cet état de rébellion permanente ! Respirez et dites-vous que votre petit diable est en train de construire son identité sexuelle ! Vers 7 ans, vous serez à nouveau persona grata, mais en attendant, ne culpabilisez surtout pas quand il vous dit qu’il vous déteste, que vous êtes un monstre : restez ferme.

Votre enfant n’est pas difficile, il vit des choses difficiles; On crie après nos enfants et on se déteste ensuite? On n’est pas la seule. Beaucoup parents déclarent le faire et se sentir coupables après. Un comportement fréquent qui n’est pas sans conséquences sur nos enfants, surtout s’il devient notre principal moyen pour les discipliner.

En criant, on apprend à nos enfants à hurler pour se faire entendre. De plus, cela risque de leur donner l’impression qu’ils ne sont pas dignes d’être traités de manière respectueuse et de leur envoyer une image négative d’eux-mêmes. «Les enfants ont besoin d’encadrement pour développer leur estime de soi et leur sentiment de sécurité. Quand un parent crie: « Je n’en peux plus! » ou « Je suis à bout! », cela peut devenir très insécurisant. C’est un peu comme si le capitaine d’un bateau hurlait qu’il ne sait plus quoi faire en plein naufrage.»

Il faut l’avouer, il n’est pas facile de composer avec les crises d’opposition du tout-petit, l’insolence de l’ado et les rivalités entre frères et soeurs sans lever le ton. «Crier, c’est perdre le contrôle», croit Suzanne Vallières. On risque donc de crier davantage pendant les phases d’affirmation de nos enfants, où on a moins de contrôle sur eux, et lorsqu’on manque de sommeil ou qu’on est fatiguée en fin de journée. On peut aussi crier parce qu’on n’est pas suffisamment organisée, qu’on n’a pas réagi assez vite, qu’on a laissé la situation se détériorer ou qu’on est moins présente mentalement en raison d’une situation difficile (finances, couple, santé, etc.).

Quand on crie et qu’on réagit de manière excessive, il faut savoir prendre du recul, quitte à s’isoler dans une autre pièce pour le faire», dit la psychologue. Si la situation l’exige, on peut même donner l’exemple en s’excusant. Par contre, si crier devient une habitude, il faut identifier les situations problématiques et se donner des stratégies pour y remédier. «L’important, c’est de perdre le contrôle le moins souvent possible. L’escalade de cris intensifie une situation négative et ne mène à rien de bon.

 Suzanne Vallières. (source net)

De petites habitudes..grrrr

Posté : 5 novembre, 2012 @ 7:00 dans Vie quotidienne | Commentaires fermés

De petites habitudes..grrrr dans Vie quotidienne rangerh-300x212Vivre en couple comporte bien des avantages… C’est d’ailleurs pour cela que la grande majorité des êtres humains le font! Et quant à ceux qui sont célibataires, ils espèrent généralement ne pas le rester trop longtemps! Pourtant, n’importe quelle personne vivant avec un conjoint vous dira aussi que tout n’est pas toujours rose. Aux débuts de la relation, la passion et la nouveauté vous empêchent de remarquer les petites habitudes moins attendrissantes de votre amoureux. Et puis, après quelques mois ou semaines, ou années (tout dépendant de votre tolérance), vous vous rendez compte que vous n’êtes plus capable de supporter tel ou tel comportement, malgré tout l’amour que vous éprouvez à l’égard de l’autre. Ces petites habitudes deviennent vites des « irritants ».

Ce que nous appelons « irritants », ce sont les petites choses pas très importantes qui vous tapent sur les nerfs. Il n’est pas ici question des valeurs, de certains traits de caractère de votre conjoint. En fait, il s’agit des petits comportements tellement anodins que l’on n’en parle jamais, sauf certains jours, lorsqu’on est au bout du rouleau : dans ces cas-là, tout sort d’un coup! Et votre conjoint se demande alors comment il se fait que vous n’en ayez jamais touché mot auparavant.

Les petits irritants en ce qui concerne l’entretien ménager, la cuvette des toilettes qui est systématiquement remontée. Les traineries de l’un alors que l’autre se charge méthodiquement de tout ramasser. Bien sûr ce n’est pas fait exprès, mais on n’y fait pas attention, la cannette de coca sur la table du salon, les chaussures devant l’entrée, les sous vêtements sur le bac a linge, les chaussettes sales éparpillées dans la chambre à coucher, les miettes de toasts et le bol de café au lait oubliés tous les matins sur la table de la cuisine, les enveloppes du courrier sur le petit meuble d’entrée, etc…..etc

C’est vrai, à la longue on en devient à se poser des questions. On se remémore le début de la relation et on en fait un constat. Tous ces petits irritants finissent par vous taper sur les nerfs, afin d’ éviter d’ exploser et ressortir toutes ces choses à la tête de votre amoureux au moment où il s’y attend le moins, il convient en parler. Choisissez pour cela le moment propice, c’est-à-dire l’instant où la chose se produit…Surtout, ne vous montrez pas agressif, et proposez une solution de rechange lorsque cela est possible. Par exemple, achetez un joli panier dosier que vous placerez dans un coin de la chambre à coucher en demandant au « traineux » y déposer systématiquement ses vêtements sales quand il les enlève le soir, parce que c’est ensuite plus facile pour le lavage. Si vous ramassez constamment la vaisselle de votre conjoint, dites-lui également que vous apprécieriez son aide..

Le secret de la longévité dans les relations consiste justement à passer par-dessus ces détails sans importance et conserver vos énergies pour les choses qui en valent vraiment la peine. Bien sûr, il y aura des disputes, des incompréhensions, des doutes et des périodes troubles, mais est-il vraiment nécessaire de déclencher une tempête pour de petites habitudes qui ne causent au fond pas beaucoup de mal ?

habit dans Vie quotidienneDe plus, il faut bien comprendre que tout est question de compromis… Si vous revenez constamment sur le problème du bol de toilette, votre conjoint n’hésitera pas à vous importuner quotidiennement avec une autre de vos habitudes qui le dérange! Si votre couple est en santé, si vous vous aimez et envisagez de faire un long bout de chemin, ensemble, vous auriez peut-être avantage à vous concentrer sur les aspects les plus positifs de votre relation…Et ces détails deviendront alors tellement pâles que vous vous demanderez un jour pourquoi vous en avez fait une montagne! 

Ravivez la flamme

Posté : 2 novembre, 2012 @ 2:55 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

Ravivez la flamme dans Vie quotidienne couple_225x135Un jour ou l’autre, tous les couples ont l’impression que leur relation fait du surplace. L’amour est toujours au rendez-vous, mais il manque un je-ne-sais-quoi pour raviver la flamme. J’ai une suggestion à vous faire : sortez de votre zone de confort et surprenez votre amoureux! Voici quelques idées qui pourront vous y aider.Les hommes adorent la lingerie féminine, car elle dévoile juste assez de peau pour alimenter l’imagination. Rangez vos dessous de tous les jours et misez sur un nouveau déshabillé qui fera frissonner votre homme de plaisir. Évidemment, lorsque vous faites l’achat de lingerie sexy, il est important que vous vous sentiez à l’aise de la porter, car votre partenaire pourrait ressentir votre inconfort. Sachez qu’il y a des modèles qui mettent en valeur toutes les formes, alors n’hésitez pas à en essayer plusieurs. Se sentir belle et sexy, rien de mieux au lit! Planifiez une escapade surprise en amoureux. 

Un des critères important dans une relation amoureuse, c’est bien entendu d’avoir du plaisir avec son partenaire. S’amuser et rire ensemble alimente la complicité et aide à surmonter les moments un peu plus difficiles. Les boutiques érotiques regorgent de jeux amusants pour adultes seulement qui donneront un brin de folie à vos soirées d’hiver. Étonnez votre partenaire en lui suggérant de jouer avec vous. Vous pouvez également inventer vos propres jeux, sans dépenser le moindre sou. Par exemple, préparez une chasse au trésor où, à chaque endroit découvert, il aura droit à une petite gâterie…

couplee jeux dans Vie quotidienneVous souvenez-vous de votre première rencontre? Même si bien des années se sont écoulées depuis, les détails importants demeurent toujours en mémoire. Pourquoi ne pas reproduire votre premier rendez-vous galant? Laissez à votre amoureux une note en lui mentionnant que vous aimeriez le rencontrer à une heure et un endroit précis. En attendant le rendez-vous, vous aurez tout le loisir de vous faire une beauté. Un peu avant la rencontre, vous serez tous les deux surpris de ressentir les papillons d’antan, n’hésitez pas à jouer le rôle du premier rendez-vous jusqu’au bout! Faites vraiment comme si c’était la première fois que vous vous voyiez. Vos regards en diront long sur ce que vous ressentez profondément l’un pour l’autre. (Soutce V. Larivière) 

Des gestes romantiques

Posté : 30 octobre, 2012 @ 9:23 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

Des gestes romantiques dans Vie quotidienne romant2-300x199Après l’euphorie des débuts, les relations amoureuses deviennent souvent empreintes de monotonie. Pour la plupart des couples, la routine semble primer sur la passion : les obligations familiales et professionnelles, l’habitude et les petits tourments quotidiens nous font parfois oublier le romantisme…Même si nous savons tous qu’il est primordial d’entretenir la flamme, nous nous contentons la plupart du temps de combler notre douce moitié d’attentions lors d’occasions spéciales : la Saint-Valentin, son anniversaire, Noël, un anniversaire de rencontre… Mais il  y a tellement d’autres occasions! Des exemples ? Voici la journée type du parfait romantique… C’est vrai que toutes ces attentions en une seule journée seraient un peu beaucoup, mais une de temps en temps ?

Levez-vous  quelques minutes plus tôt pour préparer le jus d’orange frais que votre conjoint(e) adore. Et n’oubliez pas de lui dire que vous comptez bien profiter de l’énergie amenée par ce surplus de vitamines C à la fin de la journée! Avec un clin d’oeil et un sourire coquin… Dans tous les cas, essayez de vous asseoir au moins quinze minutes ensemble le matin, pour prendre un café et discuter de tout, sauf du travail. C’est tout un défi, mais vous en êtes capables! si vous manquez de temps le matin, profitez-en pour prendre votre douche ensemble de temps à autre. Et cela n’a pas systématiquement besoin de se transformer en câlin. Le simple fait de se toucher avec des mains savonneuses peut être très romantique. si la douche commune risque de « tourner mal » et vous faire arriver en retard au bureau, contentez-vous d’écrire de petits messages sur le miroir. Mettez à profit la condensation, ou utilisez la bonne vieille méthode du rouge à lèvres.

couplenj2-300x210 dans Vie quotidienneNous écrivons des dizaines de courriels dans la journée, et combien à notre amoureux? Si la réponse est zéro, il serait peut-être temps de remédier à cela. Il ne s’agit bien sûr pas d’écrire une lettre d’amour de dix-huit pages, mais seulement quelques mots gentils. Et on ne parle pas des enfants à aller chercher à la pratique de soccer, des courses à faire ou de l’invitation chez belle-maman. Juste quelques mots doux. Dites-lui que vous l’aimez, qu’il vous manque, que vous avez entendu une chanson qui vous a fait penser à lui (elle). Profitez de votre pause pour l’appeler. Même si vous tombez sur la boîte vocale, laissez un message, dites que vous aviez envie d’entendre sa voix. Ou montrez-vous plus coquin(e) si le coeur vous en dit.

Après le boulot, prenez un verre et discutez pour décompresser en préparant le repas. À l’occasion, fixez-vous pour objectif de ne parler que des bons moments de la journée, histoire de créer une atmosphère décontractée. Beaucoup de personnes changent de vêtements en rentrant du boulot pour « relaxer ». Résultat ? Votre conjoint(e) ne vous voit qu’en pyjama ou coton ouaté. Rappelez-vous les débuts de votre relation : vous tâchiez toujours d’être au mieux pour séduire l’autre. De temps en temps, habillez-vous, maquillez-vous, surprenez l’autre!<

Chaque semaine, instaurez une soirée (ou plus) sans télé. Profitez-en pour discuter, rire, jouer à des jeux que vous aimez tous les deux. Regardez vos photos de voyage. Plongez-vous dans vos souvenirs communs pour ranimer les sentiments qui vous habitaient en ces occasions précises.La nuit. Est-il vraiment nécessaire couple_geste_romantique_225x1351de vous dire quoi faire une fois que les lumières sont éteintes? Eh bien, rallumez-les, justement! Tâchez de ne pas faire les choses de la même façon que d’habitude. Il faut évacuer la routine, même dans vos ébats. Misez sur la lingerie, les huiles à massage, et toutes autres choses qui vous tentent (tant que vous êtes tous deux d’accord sur la tournure que prendront vos jeux amoureux).Comme vous le voyez, il existe une multitude de petites choses à faire, au quotidien, afin de sortir du cercle vicieux métro-boulot-dodo. Vous pensez peut-être  que votre conjoint(e) n’apprécie pas ce genre d’attentions, que ça ne servira à rien… Mais ça ne coûte rien d’essayer! Une chose est sûre, ce n’est pas en attendant et en ne faisant rien que l’habitude s’estompera. Évidemment, il y a quelques efforts à faire, mais le jeu en vaut la chandelle. L’idée est de casser la routine!.
(source Canal Vie)

La gentillesse

Posté : 27 octobre, 2012 @ 10:11 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

La gentillesse dans Vie quotidienne gentilles-300x225En nous le levant le matin, une caresse , une bonne parole et un sourire à tous ceux qui nous entourent,va mettre de la douceur, de la bonne humeur et l’harmonie s’installe chez nous. Le cœur est armé pour affronter les intempéries du froid au dehors ,ou l’adversité des autres, quand on a chaud au cœur, ils n’ont pas d’importance. Nous ne devons pas hésiter, à montrer notre tendresse à ceux qui nous sont chers? C’est ce qu’ils attendent, souvent, et n’osent pas l’exprimer. Si nous faisons un effort, pour cultiver la gentillesse, comme une fleur odorante que l’on cultive dans son jardin, pour jouir de son parfum , nous serons plus heureux !

Un bon mot dit, au moment opportun, même à une personne étrangère qui se sent seule, en moins d’une seconde, on a rempli le vide qu’elle ressentait et on lui a donné, l’agréable sensation qu’elle existe pour quelqu’un. Il y a ceux qui sont plus rébarbatifs, difficiles à dérider, mais ils finiront par abandonner leur dureté et cesseront d’être renfrognés. Ils apprécieront peu à peu notre gentillesse .Avec quelqu’un de chaleureux, qui sourit de bon cœur avec sincérité, on se sent en confiance, un regain de force pénètre en nous et nous pousse à donner de l’affection , et à élargir les frontières de notre environnement.

Un sourire sincère et aimable est comme un rayon de soleil
Quand nous rencontrons une personne sur notre chemin, si nous lui sourions gentiment, elle nous sourit avec la même intensité, et dans le cœur de chacune de nous, une sensation de bien être nous envahit, et nous accompagne pour le reste de la journée, qui nous a donné un élan de joie.
Nous avons tort de ne pas donner libre cours à notre gentillesse, elle encourage l’amitié et les échanges. Etre aimable avec les autres, c’est nous enrichir d’une lumière qui rayonne autour de nous et brille dans le cœur des autres.

Ifleurette amour dans Vie quotidiennel n’y a rien de dégradant, à se montrer gentil, au contraire la gentillesse ajoute un charme à notre personnalité et nous rapproche des autres,
alors que la froideur,  » être guindé », nous éloigne de tous. Aucune personne ne fera un effort pour dégeler notre froideur, elle cherchera un entourage plus accueillant.La chaleur est le cœur de la gentillesse, quand elle provient d’un cœur sincère et affectueux. Elle est comparable à la flamme d’une bougie, tous peuvent prendre de cette flamme, sans pour cela, diminuer sa clarté.

» Dans une société où la compétition est de rigueur, où l’incivilité est un mal quotidien, il n’est pas aisé de faire de la bienveillance de manière permanente. Pourtant, il semblerait que notre équilibre fondamental passe par la gentillesse. »

 Efrate Schreiber

La femme investie

Posté : 26 octobre, 2012 @ 9:39 dans Vie quotidienne | Commentaires fermés

La femme investie dans Vie quotidienne femme-au-foyer-examinons-la-300x209Elle consacre sa vie à son  couple, à ses enfants et à la gestion d’un foyer heureux, au bonheur de sa famille qu’elle souhaite heureuse et équilibrée. La femme investie s’imagine pas autrement qu’en bonne « épouse » et bonne « mère de famille ».  Son bonheur passe avant tout par le bonheur des siens. Sa conception de la vie familiale relève presque d’un don de soi, son objectif est de maintenir  un équilibre au sein cette famille qu’elle  a rêver d’avoir. De cette relation de couple qu’elle veut harmonieuse. Pour la femme investie, le bonheur et la vie ne peuvent se concevoir autrement. 

La femme investie a une activité professionnelle bien réglée, pas le temps d’aller boire un verre après le boulot, ou d’aller faire les boutique avec la collègue de bureau. Elle consacre tout le reste de son temps à s’occuper de sa famille, entretenir sa maison. Tout est parfait  quand sa petite famille rentre au bercail.  Tout est fin prêt pour que chéri et les enfants  se retrouvent dans un havre de paix, elle se donne sans compter  pour qu’ils aient leur  confort et leur bien-être.  Toujours à vouloir faire plaisir au siens, elle leur prepare le repas, veille a ce que ce repas soit bon mais surtout équilibré.  C’est important qu’ils apprécient. Elle s’occupe  des enfants et de leurs devoirs, leur scolarité, leur activité. Veille au repassage de chéri. Toujours présente au moindre souci. Elle s’inquiète dès qu’un pépin aussi minine soit t’il se pointe. Elle s’improvise infirmière, veillant le soir sur son malade. Faisant des rondes d’une chambre à l’autre, thermomètre à la main. 

couple_alert-300x225 dans Vie quotidienneLes soirées de la femme investie ne sont jamais routinières. Elle s’investit dans sa relation de couple, toujours coquette, présente, amoureuse, car même en se donnant entiérement à sa famille, elle ne n’oublie pas pour autant son objectif, l’équilibre et l’harmonie, le bonheur tout simplement. Il  est important Pour elle le soir venu, d’être désirable, de plaire à son chéri. Elle prend un soin particulier a se faire belle pour son plus grand bonheur. Elle sait que la durée de son couple repose en partie sur la complicité, la chaleur, et surtout sur sa relation amoureuse et cet amour qui les lie, elle et chéri.

Elle aime sa vie, elle a  sa vision du bonheur et ça lui va. La femme investie sait ce qu’elle veut. Son bonheur passe avant tout par le bonheur des siens; Ils sont heureux, elle est heureuse.La femme investie ne demande rien, elle donne avec amour. Son objectif c’est la réalisation de ce rêve de petite fille. Comme dans les contes de fées ou ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et  vécurent heureux.

 équilibre de vie – Marie Claire -comm1histoire

La routine, une alliée si confortable

Posté : 22 octobre, 2012 @ 6:09 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

La routine, une alliée si confortable dans Vie quotidienne routine2On parle rarement en bien de la routine. D’ailleurs, c’est une des choses que les nouveaux couples ont en horreur. Elle n’a pas bonne réputation et on l’accuse de tous les maux. Pourtant, sans la routine, nos vies seraient désordonnées et instables. Faut-il lutter contre elle ou l’enrichir afin de la faire évoluer? Pour ceux qui veulent faire évoluer leur relation dans une dynamique amoureuse, toutes les raisons sont bonnes pour partir en croisade contre le fameux modèle métro-boulot-dodo. Pas question de se laisser engloutir par les habitudes, de se laisser happer par le quotidien. Pourtant, au fil des années, force est de constater que, malgré tout notre bon vouloir, la routine reste inévitable. Elle fait partie de nous. Chaque jour, une foule de gestes et d’actions rythment notre emploi du temps, et on échappe difficilement à cette répétition de la vie quotidienne. La routine est-elle aussi mauvaise qu’on le dit ? Ne serait-elle pas plutôt sécurisante et nécessaire pour  le couple ?.Nos vies sont faites d’une multitude de gestes que nous répétons jour après jour par besoin de confort et de certitude.

Dans un couple , la routine marque l’organisation du temps; elle permet à chacun de passer à travers le train train quotidien  en se gardant de l’énergie pour d’autres aspects de la vie plus intéressants et bien plus excitants. La routine, c’est l’établissement de règles de fonctionnement. Tous nos gestes répétés tout au long de notre vie, deviennent routiniers, et pourtant nous les faisons sans accuser la routine. Car c’est sûr que La routine balise nos vies. A quoi peut-on se raccrocher quand le bateau de la vie tangue dangereusement ? À de petites habitudes, à des rituels aussi simples que de se laver les dents, de manger à la même heure ou de retrouver chéri à la maison après une journée de travail.

routine4 dans Vie quotidienneLa routine, c’est  aussi tous ces rituels – le café pris à deux en écoutant les informations, l’émission de télévision que ni l’un ni l’autre ne voudrait manquer, la promenade au marché du dimanche matin – les courses le samedi avec chéri, les petits mots posés sur l’oreiller, la grasse matinée lovés l’un contre l’autre -qui constituent la vie conjugale. Ce sont toutes ces petites habitudes, propres à chaque couple. Ces petits bonheurs du quotidien partagés à deux. Et qui sont ô combien précieux ! « Ils appartiennent à la culture du couple . Quand un couple se sépare, c’est là que tous ces petits riens, ces petites choses insignifiantes, sans importance, et qui passaient inaperçues, apparaissent dans leur absence. » Nos rituels, ils nous cimentent et nous rassurent aussi. « Ils sont nécessaires. On ne peut pas toujours tout négocier. Ils développent la connivence entre les membres du couple. C’est une routine qui ne pose pas de problème ».

La routine devient lourde dès qu’elle n’est plus adaptée aux besoins du couple. Il faut donc apprendre. à la renouveler, car la frontière est mince entre la routine bienfaisante qui nous donne envie de vivre le quotidien joyeusement et la routine harassante qui, à force de répétitions, nous rend la vie monotone. Oui, la routine est inévitable. Elle est même souhaitable. C’est ce qui donne un confort de vie, de relation à deux. On est content de se retrouver pour des rituels, un plateau télé, des week-ends toujours un peu sur le même modèle, on va souvent au même resto ou au même ciné, faute de disponibilité. La répétition fait donc toute la force du rituel amoureux qui célèbre la vie à deux et renouvelle par là même l’engagement réciproque. On ne sort pas n’importe où, mais dans « notre » resto, « notre » café, « notre » hôtel en week-end. Voilà qui devient nettement moins ordinaire Les couples heureux ont plus de routine en commun que les autres (près du double). Ce qui est dangereux dans la routine, c’est qu’on peut finir par vivre l’un à côté de l’autre sans se voir, sans échanger. D’où l’intérêt des surprises, des choses « qui changent » introduites de temps en temps.

La femme coquette

Posté : 15 octobre, 2012 @ 9:07 dans Vie quotidienne | Pas de commentaires »

La femme coquette dans Vie quotidienne femme-rom1-230x300 C’est souvent celle qui dés son plus jeune âge passe son temps à admirer sa mère. Cette mère qui prend un soin particulier à se faire belle. La femme coquette c’est la petite fille qui se projette dans l’avenir et qui se dit quand « je serai grande, je serai belle comme ma maman » Elle est captivée par tous ces produits inconnus pour elle, mais si plein de couleurs, le rouge à lèvre, le brun à paupières, le noir pour les cils, le rose pour les pommettes, elle imprime  tous les gestes de sa mère et le soir venu, allongée sur son petit lit, les répète inlassablement dans sa tête de petite fille, s’imaginant aussi  belle  que maman dans quelques années.

La femme coquette dés son  jeune âge, doit avoir un modéle de la femme qui s’aime et qui sans négliger son rôle de mère, reste avant tout femme. Elle grandit avec cette certitude qu’il faut prendre soin  de son corps.  Renvoyer aux autres une image positive.  L’image d’une femme qui s’aime.
La femme coquette  met un point d’honneur à donner une image valorisante de sa personne. Le matin en se réveillant, elle commencera par se brosser  les cheveux, et se rafraichir le visage avant de se jeter dans les bras de chéri. Au petit déjeuner elle fera de façon ce que  chéri ait un regard malicieux sur la bretelle négligemment tombée sur une épaule.

 Elle prend un plaisir certain à se préparer pour se rendre à son travail, voulant avant tout renvoyer une image d’elle qui la remplira de fierté. Elle choisit le vêtement qui la mettra en valeur, oui la femme coquette se fait plaisir car elle s’aime avant tout,  mais comme toute femme, c’est sûr qu’elle apprécie tous ces regards d’admiration qu’elle croise dans la journée, ce qui renforcera son plaisir d’être avant tout une femme bien dans sa tête, bien dans son corps.  Elle fait du sport, car pour elle la beauté d’une femme passe aussi par le besoin de prendre soin de sa personne. Elle se rend en institut pour se faire chouchouter. Elle prend du temps pour elle.

robe dans Vie quotidienneLa femme coquette l’est jusqu’au bout de la nuit, le soir, même après des années de bonheur, elle choisira avec soin le déshabillé qui la mettra en valeur, fluide, vaporeux, pour chėri. Son péchê mignon, le léche vitrine à la recherche du petit plus, une robe, une chaussure, un parfum, elle a cette manie d’acheter un petit rien pour se faire plaisir, mais un peu pour récompenser cette petite fille qui vit en elle, car c’est vrai qu’en chaque femme vit une petite fille qui au fil du temps s’est forgée à l’image d’un modèle. La femme coquette adore surprendre, un peu coquine, la femme coquette.

Le soir venu, dans son joli déshabillé, elle se couchera aprés avoir pris soin de sa peau, lotion, créme et finira par cette petite touche de parfum pour emoustiller l’odorat de chéri.La femme coquette ne néglige aucun détail, c’est ce qui va faire la différence. Elle ne laisse rien au hasard. Et demain, quand elle sortira la poubelle, elle aura avant jeter un oeil à son miroir.

La femme coquette apprendra à ses filles dès leur plus jeune âge, à s’aimer, à prendre soin de leur corps, une bonne base pour devenir une femme épanouie et heureuse.

La femme moderne

Posté : 12 octobre, 2012 @ 11:31 dans Vie quotidienne | Commentaires fermés

La femme moderne dans Vie quotidienne massagef1 La femme moderne s’adapte à son temps.  Elle peut aussi être une femme au foyer, c’est un choix qu’elle peut faire. La femme moderne s’assume. Elle n’attend pas de chéri qu’il la rende heureuse, car la femme moderne s’aime. Elle n’attendra pas la permission de chéri pour aller voir un bon film un jeudi après midi. Elle se fera un resto avec sa bonne copine et papotera devant un bon verre de vin faisant fi du regard des autres, elle n’a cure de savoir si le fait de diner avec son meilleur ami attisera des ragots. Elle sait que la confiance entre chéri et elle est sacrée et que  le respect mutuel est un pacte entre eux. Elle profitera de ce moment, ayant une pensée pour son homme. Elle parlera  chiffons, enfants, mari, sexe, sport. Quand enfin elle se décide à rentrer il est déjà très tard, elle ne s’inquiète pas, ce soir c’est sa soirée, chéri à la maison l’attendra.

Certaines femmes consacrent beaucoup de temps à s’occuper de leur foyer. La  femme moderne elle, s’inquiète du bien être de ses enfants et de chéri, mais ne revendique pas l’exclusivité des charges de la maison. Elle mène une vie indépendante de chéri, elle peut faire du sport, sortir avec des amis, participer à des activités diverses, sans être dans l’obligation d’être l’ombre de chéri. Elle ne demande pas l’autorisation, elle informe chéri. Elle a sa vie de couple, sa vie de famille et sa vie professionnelle, mais elle sait aussi qu’elle a sa vie à elle,  qu’elle ne doit pas négliger.

La femme moderne  fera bien évidemment ce qui lui  incombe en ce qui concerne son foyer et sa famille, , sans pour autant y passer la majeure partie de son temps. Elle consacrera ce temps à des plaisirs plus personnels, tels que les sorties avec les copines, flâner devant les magasins, se rendre au salon d’esthétique et chez le coiffeur, visiter musées, expositions et autre manifestations. Evidemment la femme moderne sait gérer son planning et ne sacrifie pas pour autant sa famille. C’est un mode de vie et une organisation familiale qui diffère totalement de celle de certaines femmes qui se croient obligées de gérer tout à la maison, menant une vie  contraignante et frustrante.

femmeshopping1 dans Vie quotidienneLa femme moderne est davantage épanouie, elle prend sa vie en main, opte pour les choix qui la concernent, même si elle doit en référer à chéri, ce qui reste primordial, car avant toute chose être femme moderne n’empêche pas la communication, le respect et la prise de décision à deux dans le couple. La femme moderne est autonome, et n’hésite pas à déléguer. Elle sait faire la part des choses.  La femme moderne est épanouie car dans son programme familial, elle n’oublie pas d’introduire son programme personnel qui lui permettra d’être bien dans son corps, dans sa tête. Ce qui par ricochet permettra d’entretenir une bonne relation couple, d’avoir un foyer chaleureux et d’être avant tout une femme heureuse et épanouie. (mariages-femmeccomm1histoire)

123
 

Claudevelobateau |
FJVpeinture |
Le Palmach Portoch |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesrongeursdemathilde
| Viasvacances
| Woozgo